La vraie vie d’Honorine

affiche-3

Dimanche 05 février 2017

15H

Salle Pezet

Sur le vieux port « en plein cagnard et en plein zef » Honorine, poissonnière de son état,  raconte face à une caméra sa vie et celles des autres femmes du port dans son langage à elle, haut en couleurs.
Un « parler marseillais »  savoureux, drôle, inventif, «  cafi » d’images et d’expressions parfois perdues  pour tracer le portrait d’autres femmes comme elle qui, au-delà de l’image d’Epinal des poissonnières « typiques » truculentes, sont des femmes qui travaillent dur et assument une vie souvent difficile.
Un spectacle drôle, tout public, pour retrouver des expressions oubliées, enfouies, qui font ressurgir notre mémoire : de l’enfance, d’une grand-mère, des souvenirs universels, communs et pourtant intimes et particuliers.
Le spectacle fait état d’un Marseille contemporain, d’une langue vivante et présente. Toujours changeante car faite d’influences diverses, qui parle de ses habitants  à ses habitants, quels que soient leurs âges, leurs origines et leurs conditions. Elle témoigne de la vivacité, du potentiel de chacun pour réinventer Marseille, la Méditerranée, la vie !

2016-10-09-5804-www_journalzibeline_fr-2

« PATRIMOINE EN MOUVEMENT »

AU THOLONET

Dimanche 18 septembre 2016 à 17h

Prairie des Infernets

siam-cirque

 

Evohé, compagnie Les Colporteurs

À partir du mythe d’Ariane, nait une danse en duo fragile comme le fil de nos amours.

Elle se laisse approcher puis s’échappe, et, emportés par l’ivresse et le plaisir, Ariane et Bacchus s’enivrent d’une danse en équilibre sur l’Étoile, leur île, une fascinante structure de fils de fer et de tubes d’acier en tension… Posé au beau milieu de la prairie des Infernets, cet étrange sculpture-agrès ouvrira grand l’imagination et transformera le temps d’un après-midi le lieu en une aire de jeux.

La trame est là, prétexte à un duo dansé sur le fil entre deux jeunes artistes déjà chevronnés, Julien Posada et Julia Figuière. Les contraintes de la discipline transposent les aléas de la rencontre amoureuse. Une petite forme de trente minutes qui se développe sur l’Etoile, structure autoportée, créée pour différents spectacles par la compagnie Les Colporteurs.